Categories

interview
remise 5 %


 La folie du casino 

 

Si les casinos ont connu leur âge d'or et leur période faste dans le milieu années 80, le marché reste encore très florissant à l'image des nombreux établissements qui ouvrent régulièrement leur porte sur les côtes françaises, comme dernièrement ceux de Vannes, Beaulieu sur mer ou encore Cransac les Thermes. Après sept année de baisse consécutives, notamment provoquées par l'interdiction de fumer dans les casinos, l'obligation de contrôle d'identité et la concurrence de plus en plus rude, le marché français a connu une hausse de 2,6% pour l'année 2015.

Si le poker a pendant un temps renouvelé la clientèle dans les établissements grâce l'effet de mode et son boom médiatique en 2009, le grand publique reste très attaché aux jeux traditionnels que sont la roulette et les machines à sous. En effet, après cinq particulièrement fastes et florissantes pour le poker, depuis 2011 le montant total des mises à fortement chuté passant de 4,5 milliards à seulement 1,5 milliards d'euros générés en 2014. Plusieurs raison à cela, notamment la hausse des droits d'entrée des tournois, des prizz pools de moins en moins avantageux pour les jeux et une réglementation de l'Arjel de plus en plus exigeante.

 

Selon les différents acteurs et protagonistes du marché, le renouveau et l'attractivité des casinos dépend pour une grande part dans la capacité des établissements à se proposer de nouveau jeux et innover, de nombreux joueurs jouant de plus en plus en sur internet à la recherche de la meilleure sélection de casinos en ligne en France. Ainsi les professionnels tendent à se remettre en cause pour garder et renouveler leur clientèle en modernisant leur offre tout en préservant la tradition et le décorum des casinos.

Partouche investit 1,2 millions d'euros


A l'image de cette tendance, le casino Partouche de Etretat a investit la somme de 1,2 millions d'euros, notamment pour remplacer les vieilles machines à sous par des appareils électroniques plus attractifs. Afin de faciliter l'accès de l'établissement au grand public, le casino a également mis en place un système de navette pour emmener les joueurs gratuitement jusqu'au casino, comme le font aujourd'hui de plus en plus de boites de nuit en mettant des bus à disposition de leur clientèle.

A en croire les principaux concerné, ces différentes mesures ont permis de passer la crise et de voir l'avenir sous un meilleur jour. Signe de l'intérêt intact des français pour le jeu, il y a actuellement en France 202 casinos, soit en tout un parc de plus de 23 000 machines à sous et 14 500 emplois direct et 45 000 induits. Les casinos accueillent chaque année la population de la France, soit en tout 60 millions de visiteurs.

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Les prix sont TTC

Panier Commander