Categories

interview
remise 5 %


Les origines du jeu


En ce 21ème siècle et à travers son formidable essor nous assistons à un grand tournant de l' histoire du poker. Aidé par l’avènement de l'internet, d'une démocratisation du jeu et d’une forte médiatisation, le poker est aujourd’hui plus populaire que jamais et se détache enfin de son image sulfureuse. Désormais pratiqué dans le monde entier par des millions de joueurs devenus pour certains d'entre eux de véritables stars, il accède enfin au respect qu’un jeu si complet et si technique méritait. Mais le poker n’a pas toujours bénéficié d’une aussi grande popularité, retour sur ses origines, son histoire…


L'histoire du poker


Il y a beaucoup de variantes, d’histoires sur la façon dont le poker est venu au monde. Cependant toutes s’accordent à peu près sur le fait que le poker est probablement une version de plusieurs autres jeux et qu’il a dérivé vers sa forme actuelle. l'histoire du pokerLa croyance la plus populaire voudrait que les chinois aient inventé le poker aux alentours de 900 après Jésus-Christ, un dérivé de dominos chinois eux même dérivés d’un jeu de dés en Inde. Pour d’autres comme le théoricien du jeu R.F Foster il trouverait sa paternité dans un jeu perse appelé As Nas au 17ème siècle, un jeu avec cinq joueurs se jouant avec 25 cartes de 5 couleurs. Pour d’autres encore le poker trouverait son origine dans le Ganjifa un jeu indien de 96 cartes peintes ou en Egypte où des fragments de cartes datant du 12ème siècle ont été retrouvés. Enfin la version la plus fiable et la plus commune est que le poker serait né en France où l’on jouait le "poque" au 15ème siècle, à l’époque le jeu de carte se jouait avec 32 des plus hautes cartes et 4 couleurs d’un paquet de 52 où l’on a retiré les deux, trois, quatre et cinq. Poque proviendrait du jeu Irlandais "Pocah" et descendrais de l’allemand " pochen " signifiant se vanter, bluffer… Il trouve aussi ses origines dans trois autres jeux la "Bouillote", le "brelan" et le "primero".

La Bouillote variante du brelan était un jeu de cartes et d’argent qui a vu le jour au 19ème siècle pendant la révolution. Jeu très similaire au poker puisque les joueurs devaient réaliser des combinaisons de cartes de valeur soit pour obtenir des jetons supplémentaires soit pour avoir la carte la plus importante au décompte final. Le brelan appelé à l’origine berlan qui était le nom du tapis sur lequel on jouait est un jeu très ancien datant du 16èmesiècle. Il se jouait jusqu’à 5
joueurs, très facile le brelan s’adressait aussi bien aux adultes qu’aux enfants. Après que tous les joueurs aient reçu leurs cartes et misé, chacun les dévoilait et celui qui avait fait un brelan remportait le pot. Le poker doit aussi certainement sa parternité au primero. A l’époque de la renaissance on l’appelait golfo ou bien bambara et il fallait obtenir avec seulement cinq cartes la meilleure main avec ses quatre cartes. On pouvait aussi miser et ce jeu comportait déjà la notion de "pot" qui était distribué aux joueurs ayant obtenu le plus de points.


L'épopée américaine


MaverickA la fin du 18ème les colons français auraient par la suite ramené le poker dans le sud des Etats Unis en Louisiane, les dialectes locaux auraient alors transformé Poque en Pokah et enfin poker par un fan du jeu nommé Jonathan H. On retrouve les premières traces du poker américain en 1834 où il était joué à 20 cartes et 4 joueurs, n’utilisant que les As, rois, reines, valets et les dizaines, chacun ayant 5 cartes en main et devant faire la meilleure combinaison possible. Les 20 cartes du jeu trouveraient elles leur origine dans les joueurs de bonneteau pour qui il était plus facile de tricher qu’avec 52 cartes. Ainsi le poker américain connu son essor en Nouvelle Orléans dans les salons enfumés des bateaux à vapeur du Mississipi, univers que l’on perçoit d’ailleurs très bien dans le film Maverick (Mel Gibson, Jodie Foster et James Garner). Il faudra attendre 1840 pour voir apparaître le jeu de 52 cartes dans le poker et l’aspect « psychologique », le bluff, la lecture…etc Apporté par le brag, qui est faisait parti du poker anglais très populaire pendant le règne d’Elisabeth 1ère.


Les variantes du jeu


Quelques années plus tard l'histoire du poker est marqué par l'apparition de ses différentes variantes, accompagnant et se mouvant au fil des guerres et de la société américaine. C’est ainsi qu’apparu entre 1861 et 1865 le five cart Stud (stud à cinq cartes), poker propagé par les soldats de l’union lors de la guerre de sécession. De Stud est né le poker moderne, plus de carte privatives mais des cartes ouvertes (quatre cartes ouvertes et une seule fermée). Les cowboys continuèrent de propager cette nouvelle variante pendant la conquête de l’Ouest en créant aussi la leur: le Draw qui est un poker fermé joué à huit joueurs minimum où chacun reçoit cinq cartes distribuées face caché. Du développement des chemins de fer et des premiers saloon naîtra le mythe des salles enfumées où se retrouvait cowboys, chercheurs d’or, cheminot et homme de loi pour jouer et pour boire.


Chapitre final : Las Vegas


Importé par les canadiens, la forme moderne du poker reviendra à sa source c'est-à-dire en Europe au début du XXe siècle. Le limit Hold’em, la variante la plus jouée aujourd’hui naquit au Texas dans la ville de Robstown d’où son nom de Texas Hold’em. Hold’em a commencé par s’appeler Hold me darling puis Hold me Tennessee pour enfin devenir Hold me (retiens moi). Le hold’em se propagera ensuite dans la capitale du jeu : Las Vegas en 1967. Quatre hommes devenu des légendes du poker et des précurseurs ont participé a l’essor du hold’em à Las Vagas : le redoutable trio Brunson, Crandell, Harrington et Amarillo Slim. En effet contrairement au poker fermé qui limitait les mises et donc les gains le Hold’em permettait de gagner plus d’argent et à donc permis de professionnaliser le poker, le rendant ainsi moins subversif et plus respectable aux yeux du grand public.


Le Texas Hold'em connu enfin son avènement et son intronisation lors du premier tournoi des WSOP (Word Série of Poker) en 1970 à Horseshoe à Las Vegas. Le premier joueur à remporter ce tournoi et à devenir champion du monde est Johnny Moss qui en gagna huit autres par la suite. En 1990 les premiers sites de poker firent leur apparitions mais c’est n’est qu’en 1998 avec l’avènement de l’internet qu’on pu réellement jouer de l’argent sur le site Planet poker. Un site devenu précurseur et instigateur des nombreuses salles de poker en ligne aujourd’hui. On peut donc aujourd’hui remercier internet qui a permis de démocratiser le poker pour le rendre plus accessible, alors qu’il se confinait aux casinos et aux clubs privés où il menaçait de péricliter. Preuve de l’essor du poker en ligne et de son succès, Chris Moneymaker illustre inconnu jusqu’alors, remporte le WSOP de 2003 en qualifiant sur internet remportant ainsi plus de 2 millions de dollars. Un autre joueur Greg Raymer, récidivera l’année suivante en remportant le WSOP Main Event.



De nouveaux chapitres vont s’écrire et perpétuer l’histoire du formidable jeu de carte qu’est le poker. Il est le jeu de carte qui connait la plus forte croissance, générant ainsi plus de 9 milliards d’euros en 2010. L’activité du poker en ligne a généré lui entre juillet et la fin de la même année pas moins de 155 millions d’euros. Le nombre de joueurs en ligne est aussi en constante augmentation, on peut donc se demander jusqu’où ira ce qui ressemble à une inexorable ascension. Quels seront les prochains chapitres de cette incroyable épopée ? Comment le poker va-t-il évoluer ? No limit ? Seul l’avenir nous le dira, faites vos jeux…


Les dates clefs


- 1822 : Ouverture du premier casino à la Nouvelle Orléans incluant le poker dans ses jeux

- 1920 : Tentative d’interdiction du poker par le gouvernement américain

- 1970 : Premier tournoi des WSOP organisé par Jack Binnion au casino de Horseshoe de Las Vegas

- 1998 : Planet Poker, première room de poker en ligne

- 2003 : Chris Moneymaker démontre la révolution du poker sur internet en se qualifiant sur internet (sur Poker Stars) pour les WSOP qu’il remporte

- 2006 : Dans Casino Royale James Bond sauve le monde en jouant au Texa Hod’em No Limit alors que dans le roman original il joue au baccara.

- 2006 : Autre tentative d’interdiction du poker aux Etats Unis par la loi UIEGA

- 2010 : Mise en place en France de l’Arjel : Autorité de régulation des jeux en ligne

- 2011 : Aux USA le FBI saisit les trois sites leader du poker (Poker Stars, Full Tilt Poker et Absolute Poker) en raison de la loi fédérale qui interdit les jeux en ligne depuis 2006

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Les prix sont TTC

Panier Commander