Categories

interview
remise 5 %


Jérôme Cottereau

presse


 interview d'un joueurSi vous êtes un régulier de Pokerstars et que vous trainez sur Facebook, peut être avez-vous entendu parler de l’écusson Team Bros et Sistas. Son créateur n’est autre qu’un certain Jérôme Cottereau. A l’aide de ses amis Benoît (InsaneBob de Bluff'Eure) et Julien (Sisyphe), ils se sont mis en quête de créer un signe distinctif et commun aux habitués de la célèbre plateforme pour être plus identifiables lorsque ces derniers se croisent en live. Avec déjà plus de 200 unités d’écoulées et encore une centaine de réservations, son succès ne s’est pas fait attendre. Vous l’aurez donc compris c’est ce fameux Jérôme qui a fait les frais de ma nouvelle interview. A 40 ans, ce joueur amateur originaire de Beaumont-sur-Sarthe, parcours principalement les rooms PS et Winamax. Avec une préférence pour les tournois et les sit&go il s’applique une gestion de bankroll très serrée n’engageant que ses gains. Entre questions sur son jeu et plus décalées, Jérôme n’a souffert d'aucun complexe pour y répondre. Une interview nez rouge et cartes sur table…


jeu

C’est comment jouer à la table de Jérôme Cottereau ?

Si je viens pour m’amuser (et amuser), et que vous venez aussi pour passer un moment détendu et pour la déconnade, c'est tout bon ! C’est même certain que ça va être un sacré bordel !!!

Si je viens pour perfer et que je n'ai pas de jeu, c'est court… surtout pour moi ! Je vais même vous confier un tell : comment savoir quand je traverse un désert : si je retire mes lunettes PKRwear et que je les pose près de moi, c'est que ma luckbox s'est définitivement refermée. Mais la bonne humeur restera toujours présente ! ^^

Si vous venez pour la déconnade et que j'ai du jeu... bah c'est long, mais pas pour moi ! ^^

Ton dernier tournoi ?

tournoiChez les Kick'Eure, à Bernay, le 9 juin dernier. Comme à l'accoutumée, un accueil abominable, des fishs et des cons, une ambiance d'enterrement. Cela confirme une fois de plus mon tempérament masochiste : une journée de plus à ajouter à la lonnnnnnnngue liste de journées pénibles passées dans le 27, le département où une minute à table est chaque fois une Eure de trop. Je m’étais fixé la TF en objectif. J’étais venu pour ça. Très bien placé au lunch break (j’ai louché sur les stacks, et j’étais dans les tout premiers). Après le break, désert de cartes… Je maintiens mon stack tant bien que mal, avant de me retrouver à la table de « Vilain »… De BB, je découvre une main « correcte », pas une premium, la pointure en dessous. AJo. Je connais pas mal de monde à cette table. Fold général… La SB annonce relance à tapis. Je connais le loustic : il veut ma blind. Je le couvre de peu, je paye : 73s ! Vilain : « Bah il me faut du cœur ! ». Flop : Cœur – Cœur-Cœur… La fin fut proche. Je finis dans les 20. Pas suffisant…

Ton tilt le plus honteux ?

Le tilt est pour moi ce que la peur est aux Normands. Je répondrai donc par une autre question : c’est quoi, le tilt ?

L’histoire juste au-dessus m’a bien mis la rage. Même si « c’est le poker »… Tiens, au fait, je n’avais pas fini mon histoire. Trois mains plus tard, avec 2 blind et demie, je trouve 33 : All In, encore sonné par le coup précédent. Deux payeurs… dont Vilain ! Flop QKA. Bet de Payeur1, boîte de vilain, payé par Payeur1. Sûr de mon destin, je commence à ranger mes petites affaires… Payeur1 montre AQ… Vilain avait les flèches. « Tilt ? C’est quoi, ce mot ? » ^^


Ton pire miss click ?

Pourquoi mon pire ? Mes pires : ceux déclenchés par une demande de ma petite dernière !


Non, je plaisante. Honnêtement, je pense n’avoir encore jamais commis de Miss Click.
Je ne suis pas du style à multitabler, il est donc juste impossible que je me trompe, puisque je suis super concentré sur mon jeu.


questions personnelles


Mise à part les parties clandestines et les tripots comment occupes-tu tes week-end ?

Si j'exclue le trafic d'organes, les contrefaçons, les montages photos et le chantage, j'apprécie de contempler ma "meute" (j'ai trois enfants) qui s'amusent, les promenades en famille... D'un esprit très casanier, j'aime toutefois faire des rencontres, retrouver des amis, découvrir un coin sympa...
Une petite virée en Bretagne pour retrouver mes parents…


Que sais-tu faire que peu de gens savent faire ?

Si je te le dis, je vais devoir t'éliminer ! ^^ Mon principal « talent » serait de dépanner les PC. Mon principal défaut : râler pour rien (c’est très moche, mais faute avouée…). La dernière fois que tu t’es trouvé complètement ridicule ? Je suis si souvent complètement ridicule qu'il m’est plus facile de me rappeler à quel moment on m'a acclamé ! ^^ Plus sérieusement, et pour être franc : j’ai horreur d’être remarqué, donc j’évite d’être complètement ridicule.

La dernière fois, c’est tout récent : je « commets » un odieux montage photo, je le montre à la victime (un ami), et lui dis que cela ne sortira pas de mon PC… Je n’ai pas tenu parole. Ce fut ridicule…


A part « papillon de lumière » tu écoutes quoi sur ton mp3 ?



Ah ça ! C'est assez éclectique. L'œuvre complète de Caporal Maurice tenant plus facilement que celle de Chantal Goya dans mon MP3, elle figure en bonne position. J'aime à mélanger les types de musiques. En ce moment du Zouk (et toujours du zouk), NickelBack, Aerosmith, Run DMC, Warren G, Jeff Buckley, Spin Doctors...


réponse


Tu préfèrerais : finir en TF du Main Event WSOP ou remporter un WPT ?


Cela ne me tuera pas de répondre ! Rien que commencer un WSOP ou participer un WPT serait pour moi une grande source de plaisir ! J'ai été bercé par les vidéos des WSOP, alors j'aurai une petite préférence (mais vraiment toute petite) pour ce titre. Si jamais j’en décrochais un, je m’imposerai… de m’appliquer à perfer sur l'autre ! ^^

Ce que tu aimes dans la nouvelle génération de joueurs, ce que tu détestes.

Ce qui me plait chez les nouveaux ? Cette capacité qu’ils ont eu à bousculer l’ordre qui s’était installé. Ce qui me déçoit, c’est que je les sens plus concernés par leur propre jeu que par l’étude de l’autre, ce qui les rend (toujours selon moi) peut-être un peu plus imbus de leurs personnes, et plus sûrement moins respectueux... c’est aussi ce que l’on peut reprocher à un jeune d’aujourd’hui qui ne jouerait pas au poker ! ^^

Etant à 99% joueur online, je vois plein (trop) de nouveaux, et la notion de respect des mises est devenue quasi inexistante, et selon le dire de proches jouant à des limites plus élevées, c’est pareil à tous les niveaux…

Je crois que l’argent n’est plus un soucis pour certains, et c’est au détriment du jeu. Une anecdote : mon beau-frère décroche un package pour Vegas. Il a passé son temps à se coucher : un tapis préflop à quasiment toutes les mains !


Tu fais un Spring Break et tu peux emmener 3 personnalités du monde du poker dans ton camping-car : lesquelles choisis tu et pourquoi ?

spring breakTout dépend ce que l’on peut qualifier de personnalités. Si l’on parle de joueurs français : Elky, Roger Harabedian, et Philippe Ktorza (Si j’ai pu discuter sur le net avec certains, je n’ai à ce jour croisé aucun d’entre eux !). Si l’on parle de joueurs US, je dirai Daniel Negreanu, Patrick Antonius, et Doyle Brunson (les fameuses vidéos dont je parlais plus haut). Si l’on pense coaching dans toutes ses dimensions, je penserai à Howard Lederer, Rémy Epinoux, et au Caporal Maurice. Si l’on parle de commentateurs : Marion Nedellec, Alexis Laipsker, et Mike Sexton.

Toutes ces réponses donnent une idée de ma « couleur poker » et des émissions poker qui m’ont intéressé.

frais de port offert

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Les prix sont TTC

Panier Commander