Categories

interview
remise 5 %


Adoptez le 3 bet


squeezePartons à la découverte d’un move très répandu chez les joueurs aguerris : le squeeze. Voici le principe : un joueur relance et est payé par un ou plusieurs joueurs; la parole arrive jusqu’à vous. Que faites-vous ? Pendant de longue années on a considérer qu’il fallait une bonne main pour surrelancer dans ces conditions. En effet, un joueur annonce de la force et d’autres joueurs semblent avoir de la force suffisante pour entrer dans le coup.

Et pourtant voyons les choses sous un autre angle : le premier relanceur a un range plus ou moins large, mais il est difficile d’affirmer qu’il a forcément une excellente main. Il est en fait probable qu’il est une main assez forte pour relancer mais pas assez forte pour suivre un petit 3 bet. Ce sera le cas la plupart du temps, surtout s’il joue beaucoup de coups et/ou s’il est en bonne position. Passons aux autres joueurs dans le coup : pour eux et l’analyse est encore plus simple. On est pratiquement certain qu’ils n’ont pas une grosse main du fait qu’ils n’ont pas surrelancé préflop. Autrement dit, ils ont un range médiocre. Bon puisque personne n’a grand-chose autant prendre le pot ! C’est tentant n’est ce pas ?

Squeeze - Jouez vos poubelles !


Le mieux étant que vous pouvez vous livrer à ce type de move avec de vraies poubelles. Ce sont même les cartes avec lesquelles vous avez le plus intérêt à faire cela. En effet votre seul but est de prendre le pot immédiatement. Vous n’avez aucune envie d’être payé, donc, autant faire cela avec une grosse poubelle ! Pourquoi ne pas assurer avec une petite sécurité au cas où vous seriez payé ?

C’est simple : si votre main a un peu de potentiel alors pourquoi ne pas envisager de payer préflop ? Pour un prix modique vous pourrez aller voir le flop et tenter de trouver votre bonheur. Prenons deux exemples : Un joueur fait une relance qui est payée deux fois. Le pot contient 10,5 blinds. Si vous faites une relance à 11 blinds vous forcez vos adversaires à ajouter 8 blinds pour jouer le coup. Cela devient cher. Ils ne pourront le faire qu’avec leurs meilleures mains. Vous devez gagner le pot une fois sur deux environ pour être à l’équilibre financièrement. Aurais-je oublié un détail ? Ah oui, je n’ai pas parlé de vos cartes ! Pourtant ça a marché non ? Alors que préféreriez-vous avoir puisque personne n’a payé ? 7-2 ou A-A ?

Et nous mettons le doigt sur le principe intéressant : nous sommes parvenus à transformer la pire main de ce jeu en une main profitable. Même situation mais vous découvrez une paire de 6. Vous vous dites que c’est mieux que 7-2 et que votre surrelance a davantage de légitimité. Vous avez raison mais imaginons deux scénarios probables : - Votre adversaire surrelance à nouveau (4-bet) ; cette fois le prix est prohibitif et vous êtes obligé de passer. Votre adversaire a très probablement Q-Q, K-K, A-A ou A-K. Votre adversaire passe.

Savoir polariser

 

Vous remarquez que, dans les deux cas, les conséquences auraient été exactement les mêmes si vous aviez vu le flop, vous aviez une chance de toucher un brelan… Pour être honnête, il existe aussi une multitude de scénarios où vous serez payé et irez voir le flop mais croyez moi, la situation sera guère plus confortable avec 6-6 qu’avec une poubelle. Pour résumer, si votre main a un certain potentiel et peut trouver beaucoup de force au flop, il est préférable de suivre, d’aller voir le flop et de croiser les doigts pour toucher.

Nous l’avons dit plus haut, il est aussi très intéressant de faire un squeeze avec un As et n’importe quel kicker. Cela limite les probabilités que le relanceur initial ait lui aussi un As et cela augmente donc vos chances de succès. Par ailleurs, ces mains ont peut de potentiel au flop. Cette façon de jouer (relancer soit avec des poubelles soit avec des monstres) s’appelle « polariser » son ranger. Je tiens à terminer par une mise en garde : si vous manquez d’expérience et que vous avez encore du mal à jauger vos adversaires, le squeeze n’est pas pour vous. Contentez vous de ne relancer et surrelancer que vos mains fortes. C’est particulièrement vrai aux petites limites où les joueurs sont à la fois curieux et superstitieux : ils veulent voir des cartes et pensent que tout le monde bluffe.

 

Pour en savoir plus et assimiler d'autres techniques, retrouvez cette extrait et bien plus encore sur " La Machine à gagner "

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Les prix sont TTC

Panier Commander