Categories

interview
remise 5 %


Notre guide pour joueurs débutants

 

de quel manière et comment jouer au poker ?Vous vous demandez comment jouer au poker ? Une partie de Texas hold’em, ou tout simplement de hold’em, tel qu’il est appelé commence avec chaque joueur recevant deux cartes face cachée. Dans les casinos et les poker rooms, un croupier maison mélange et distribue les cartes en commençant par le joueur situé à gauche du bouton qui représente la position du donneur pour cette main. Le bouton avance autour de la table dans le sens des aiguilles d’une montre, un joueur à la fois, à la fin de chaque main terminée.

Pour ce qui est de la manière de jouer il est important de bien connaitre les positions et son règlement. Le joueur situé immédiatement à gauche du bouton est appelé la "small blind" . A sa gauche est assise  la big blind. Ces joueurs doivent engager des mises obligatoires, initiatrices des enchères à venir. Le montant de la small blind est généralement la moitié de celui de la big blind. La parole démarre au joueur situé à gauche de la big blind. Ses options sont alors de "passer"  (jeter ou pousser ses cartes faces cachées vers le croupier, en faisant attention de ne pas les montrer – on dit aussi "se coucher"), de suivre le montant de la big blind ou de relancer d’un montant au moins égal au montant de la big blind.

Par exemple si les blinds sont à 100-200, un joueur peut se coucher, suivre 200, ou relancer du montant minimal et d’un maximum correspondant au montant en jetons dont il dispose devant lui. Le jeu continue ainsi de manière autour de la table dans le sens des aiguilles d’une montre. Si un joueur à relancé, le joueur suivant peut passer, suivre la relance ou surrelancer d’un montant ou moins égal à la relance précédente. Pour reprendre l’exemple précédent, si le  premier joueur a relancé à 800, le joueur suivant peut passer, suivre 800, ou relancerà au moins 1400 (les 800 représentaient une relance de 600 plus les 200 de la big blind, la surrelance doit donc inclure ce montant et y ajouter au moins 600 de plus). Cela continue jusqu’à ce que tous les joueurs aient parlé, y compris les blinds, et out joueur dont l’action a été relancée par un autre joueur. Lorsque la parole revient aux blinds sans que personne n’ait relancé la small blind à l‘option de passer, de suivre la big blind (ce qui revient ici à payer la moitié d’une mise) ou de relancer. Si la small blind ne relance pas, la blig blind a l’option de relancer, mais elle peut également simplement checker (ce qui revient à suivre). Cela conclut l’action avant le flop. Il est important de bien comprendre ce concept de mise avant d'entreprendre des stratégies gagnantes plus élaborées.

Comment jouer au poker - Flop, turn, river...

 

Le donneur retourne ensuite trois cartes face visible au milieu de la table. Ces trois cartes sont appelées le "flop". Ce sont des cartes communes qui peuvent être utilisées par tous les joueurs pour constituer leur main. La parole est au premier joueur toujours impliqué situé à gauche du bouton. Il peut checker (ne pas miser, avec l’option de suivre ou de relancer toute action qui aura lieu après lui) en annonçant "check" ou en effectuant un mouvement clair consistant à tapoter la table (prenez garde à ne pas faire de geste qui pourrait être interprété comme un check si cela n’est pas votre intention).

Il peut aussi placer une mise d’un montant au moins équivalent de la big blind et jusqu’à la totalité des jetons dont il dispose. L’action  continue autour de la table de cette manière. S’il y a eu de l’action avant lui un joueur peut se coucher (passer), suivre le montant  de la mise en cours ou relancer avec comme maximum le montant  de son tapis entier.

Quand l’action sur le flop est terminée, le donneur retourne une autre carte, une seule, face visible, à côté des cartes du flop. Cette carte est appelée le "turn" (le "tournant" en français) , ou "quatrième rue" et peut être aussi utilisée par tous les joueurs pour former leur main. L’action sur le turn se déroule de la même manière que sur le flop. Enfin le donneur révèle la carte de la "river" (la "rivière"en français ou "cinquième rue", après quoi un dernier tour d’enchères a lieu. Quand les enchères sont terminées, les joueurs impliqués retournent leurs cartes afin de déterminer le vainqueur. La meilleure main de cinq cartes est déterminée parmi les deux cartes privatives de chaque joueurs associés sur cinq cartes communes. Si deux ou plusieurs joueurs ont une main de valeur égale, le pot est partagé.

Se familiariser avec la notion de pots :

 

 Les pots all-in

Chaque fois où, un pot disputé, il n’y a qu’un seul joueur qui aura encore des jetons s’il perd le coup, c’est un pot "all-in" et les joueurs retournent leurs cartes ( quel que soit le moment de la main où ils sont). Le croupier tire les cartes restantes et le gagnant est déterminé.

Les Pots parallèles

Si un joueur est à tapis (all-in), mais qu’il reste deux joueurs, ou plus, ayant encore des jetons pour disputer le pot, un "pot parallèle" est crée. Le joueur à tapis ne peut prétendre gagner qu’un montant correspondant au montant en jetons auquel il a contribué dans le pot principal. Si les autres joueurs continuent à miser, ils se disputent le pot parallèle entre eux. Si les enchères sont toujours possibles, soyez attentif à ne pas exposer vos cartes jusqu’à la fin du dernier tour d’enchères ou jusqu’à la fin du dernier tour d’enchères ou jusqu’à ce qu’il n’y ai plus qu’un seul joueur avec des jetons.

 

De quel manière protéger son jeu, ses cartes

 

Avant même de savoir comment jouer au poker et d'en connaitre ses règles, il y a certaines choses qu'il faut savoir. Le croupier est celui qui régit et arbitre le jeu. Une de ses fonctions est de s’assurer que les enchères se déroulent de façon claire et précise. Placez vos mises devant vous, plutôt que de jeter les jetons dans le pot (ce que l’on appelle "éclabousser le pot"), et laisser le croupier vous rendre la monnaie si nécessaire. Protégez vos cartes, quand vous êtes impliqué dans une main, en mettant quelque chose, comme un jeton, sur elles. Les cartes non protégées risquent d’être ramassées par le croupier ou d’être déclarées "main morte" si d’autres cartes devaient par inadvertance se retrouver mélangées à elles.

frais de port offert

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Les prix sont TTC

Panier Commander